Comment se porte un kimono karaté ?

En karaté, le Karaté-gi se doit d’être toujours en très bon état. Tout karatéka qui se respecte connaît parfaitement cette règle. Comme tous les arts martiaux, la pratique de karaté exige le port obligatoire d’une tenue, le kimono ou karategi. Il s’agit de la tenue officielle de combat et il est généralement composé d’une veste et d’un pantalon en coton blanc. Le tout est finalisé par une ceinture. Comme souligné plus haut, le karategi doit rester toujours propre et doit être porté comme il faut. Puisqu’il y a des méthodes traditionnelles pour porter un kimono, c’est là que réside souvent le problème.

Porter le pantalon du karategi aux normes

Il faut d’abord savoir que le bas ou le pantalon d’un karategi ne contient pas de ceinture, ni de braguette d’ailleurs. Il est simplement maintenu par un cordon faisant un double tour autour de la taille. Puisque le pantalon ne dispose pas de braguette, distinguer le devant à l’arrière est souvent un casse-tête. Pour connaître le bon sens et le porter comme il faut, il est important de se référer à ce cordon.

Effectivement, le cordon doit être vu à l’avant. Pour que chaque pratiquant puisse être libre dans ses mouvements, ce cordon est fixé dans une languette au niveau de la taille. Dans bien des cas, on utilise de l’élastique à la place du cordon. Pour différencier l’avant de l’arrière, il faudra dans ce cas mettre une étiquette. Afin de procurer un maximum de liberté lors de mouvement, un karategi  doit être tissé dans un tissu léger avec une texture respirante. Il est souvent conçu en coton.

Pour une veste portée conformément

En ce qui concerne la veste, il faut noter qu’elle n’est pas identique sur l’endroit et sur l’envers. Il n’est pas si difficile de repérer l’avant et l’arrière du kimono de karaté. Une veste de karategi se porte facilement. Tous les modèles proposés sur le marché sont d’ailleurs presque identiques.

Une veste de karaté dispose de quatre petits cordons, soit un à l’intérieur sur le côté gauche, un à l’extérieur sur le côté droit au niveau des hanches. Les deux derniers cordons qui servent à nouer le tout se trouvent sur devant de la partie droite et gauche. Normalement, la fermeture du haut de la karategi se fait de façon croisée. Pour procéder, il suffit de nouer le cordon à droite à l’avant et rabattre avec le cordon gauche se trouvant à l’intérieur.

N’oubliez pas que le sens est de droite vers la gauche pour l’intérieur et de gauche vers la droite pour la partie extérieure. Pour terminer, fermez en croisé en nouant le cordon sur le côté gauche avec celui sur la droite. Comme vous pouvez le constater, la veste de karaté se porte en croisé et couvre complètement le devant du corps.

Une ceinture nouée dans les règles de l’art

Pour finaliser la tenue, la veste portée par les karatéka est fermée par une ceinture de couleur. Elle est blanche pour les débutants et change en marron puis noire au fur et à mesure de l’initiation. Porter cette ceinture surtout au niveau du nouage peut se révéler un tout petit peu compliqué. Pour bien la porter, il faut par-dessus tout savoir la mettre.

Afin d’obtenir un nœud conforme à la pratique, la ceinture doit être assez longue. Soit deux fois le tour de votre ventre. Pour ce faire, placez bien la ceinture sur le ventre et au centre, tournez chaque vers le dos. Croisez ensuite et revenez sur l’avant. Croisez encore tout en serrant un peu. Passez la partie au-dessus sous toute la ceinture par le bas pour le faire ressortir en haut.

Croisez à nouveau les deux parties tout en laissant la partie du haut au-dessus et l’autre en dessous. Passez cette partie haute dans le trou en passant par le bas et terminez en serrant le nœud.